Franchement, y'a de quoi se demander ce qu'on vient faire dans ce boulot. Moi, je visais dealer, comme plan de carrière. C'est vrai que j'en suis pas très loin. Je sais désormais où et à quel prix me procurer tout et n'importe quoi. Si tu te demandes ce que sont devenus tes suivis. Soit ils sont en taule, soit ils ont décaroché et finissent en psychiatrie, soit tu les retrouves à l'hôpital pour cirrhose, hépatite ou encore cancer, soit tu les croises sur le trottoir. C'est peut-être pas cet article qui va aider à changer les représentations sur les toxicomanes. Pourtant, au début de mon stage, c'est vraiment ce qui m'a surpris. Ceux qui passent tous les jours boire leur flacon de méthadone. Ta conseillère de banque, ton infirmier, le mec qui a refait ta salle de bain, l'animatrice du centre de loisirs de tes gamins, celui qui t'a vendu ton frigo, la serveuse de ton café préféré, le dernier commercial venu te démarcher, la sœur de ton mari, l'ex de ta cousine, ton petit frère. Du coup, dans le métro, je les soupçonnais tous de consommer. J'avais l'impression de vivre dans un monde d'héroïnomanes. Ensuite, tu relativises. Un peu. Mais finalement, tous ces gens, ce sont un peu moi. Je pourrais être eux.